Mélanges Mordicus d’Athènes

220px-Drunk_papposilenus_Louvre_CA6530A la mort de l’illustre philosophe grec Mordicus d’Athènes, ses disciples, ses admiratrices, sa concierge et son chat persan décidèrent de lui offrir des Mélanges, lui qui ne buvait que l’anisette pure, dont certains fragments ont été retrouvés et seront régulièrement publiés.

Publicités

Saint Jean aux trois Cygnes.

%d blogueurs aiment cette page :